Comment écrire des contes ?

Je vous propose aujourd’hui un 1er atelier conte avec l’utilisation des jeux de cartes associatives du Souffle d’Or: le jeu « 1001 » et le jeu « Le Camino » :

Tout d’abord, tirer une carte du jeu et en faire une description en 3 à 5 minutes.

Cette étape peut se faire avec une image que vous auriez chez vous, ou bien sur le site du souffle d’Or, car ils ont une rubrique de tirage en ligne, pour que les gens qui ne connaissent pas leurs jeux puissent les essayer.

Dans les contes il y a 5 étapes :

  • Il était une fois ….

Faire une description de la situation initiale de votre personnage, celui de la carte que vous avez tiré, en 5 à 10 minutes. C’est une situation de stabilité et de contentement, en général enfantin.

Par exemple : Dans le conte « La belle et la bête », la belle vit au début de l’histoire avec sa famille. son père est marchand, elle s’entend bien avec ses sœurs et tout va bien dans son monde.

  • Un élément perturbateur vient bouleverser la situation initiale – tirer une carte « 1001 » qui vous indique quel est cet élément perturbateur et écrire. 10 min.

Cet élément peut aussi venir de votre environnement, si vous ne souhaitez pas tirer une carte.

Par exemple, toujours dans « la belle et la bête », l’élément perturbateur arrive lorsque le père de la belle se perd dans la forêt, mais on peut aussi considérer qu’il advient lorsqu’il cueille une rose sans demander la permission à la bête.

  • Le personnage principal part à la recherche d’une solution – tirer une carte « action » du jeu Le Camino, qui pourra aider à l’action que mène votre personnage  et écrire durant 10 à 20 minutes.

Le personnage principal étant la belle, c’est elle qui va sacrifier sa situation confortable pour son père. Elle part en quête.

  • La résolution du conflit ou de la perturbation : le personnage trouve sa solution. en 10 à 20 minutes d’écriture.

Dans notre exemple, la belle découvre qu’elle est amoureuse de la bête lorsqu’elle le voit sur le point de mourir (la mort de la bête n’est pas une solution pour elle) et elle lui dit qu’elle l’aime, ce qui résout tout à la fois sa mort, et sa laideur extérieure.

  • Retour à une situation stable, comme la situation initiale mais avec une nouvelle dimension, incluant au choix le bonheur, la richesse, l’amour, la paix, le bien-être, etc.. en général tout cela à la fois. Pour cela je propose un temps d’écriture de 10 à 15 minutes.

Dans cet exemple, le retour à une situation stable est la belle et le prince qui était la bête, mariés et heureux. Et le père de la belle en paix car elle est heureuse.

La proposition de temps d’écriture est à adapter, mais l’essentiel est de ne pas vous laisser submerger par ce que vous souhaitez écrire ou décrire. L’action doit avancer et mener à une fin heureuse, de préférence avec une morale (il y en a toujours une, nous verrons cela plus tard).

Allez-y, tentez l’écriture du conte : cela peut aussi bien être le conte imaginaire d’un personnage, que le conte d’une vie : comment avez-vous résolu un obstacle particulier dans votre vie.

 

One thought on “Ecrire des contes pour enfants ou pour adultes – 1”

Laisser un commentaire