En France, le monde des poètes et de la poésie est réduit.

De nombreuses petites maisons d’édition créent des livres fabuleux, et publient des auteurs dont le travail, touchant, humain, provocateur et puissant, nous touchent et nous émeut.
Mais presque personne n’achète de livre de poésie, presque personne n’achète de poésie. Hors, ce travail d’éditeur est un travail de passion, et d’humilité. comme celui du poète. Les poètes ouvrent le monde, changent nos perceptions, voient l’invisible et le partage.

Je viens de voir en ligne un très beau discours en anglais sur le besoin que nous avons de poésie, de réalité, de vie, par Stephen Burt.
Si vous ne comprenez pas l’anglais, prenez l’option avec sous-titres.
Je le partage ci-dessous :

Écrivez ce que vous en pensez dans les commentaires.

Laisser un commentaire