La gratitude ou écrire Merci tous les jours

L’écriture est un outil que l’immense majorité d’entre nous utilisent tous les jours, alors qu’il était réservé à l’élite il y a 150 ans.

Depuis nous écrivons pour communiquer, nous informer et informer les autres, nous distraire. Nous écrivons pour documenter nos vies, pour nous souvenir, pour apprendre et pour aussi pour améliorer nos vies.

L’apprentissage du bonheur

Récemment, un psychologue américain Tal Ben-Shahar, professeur à Harvard, a démarré un cours de bonheur. Le cours a eu un tel succès, qu’il en a fait un livre « l’apprentissage du bonheur« .

Il raconte sa quête vers une vie plus heureuse, à la fois la raison pour laquelle il s’y est intéressé, et la recherche de ses étudiants, de plus en plus nombreux, avec les différents outils qu’il leur a proposé, et qu’il propose aussi à ses lecteurs. C’est un texte extrêmement pratique, où chaque théorie, expliquée très simplement, peut et doit être expérimentée, testée, vécue.

Le journal de gratitude

L’un des outils les plus simples à mettre en place utilise précisément l’écriture : il s’agit du journal de gratitude.

L’idée est ancrée dans le résultat de nombreuses études de psychologie, et sur les travaux des scientifiques sur la mémoire et le cerveau.

Il s’agit de tenir un journal tous les matins ou tous les soirs, mais pas n’importe quel journal : tenir un journal de gratitude, un journal de remerciements. Les remerciements aux-même ont un format particulier ; ils servent à la fois à vous remémorer ce que vous avez ressenti, pour qui ou quoi, comment cela s’est passé, et quelle émotion a été générée à ce moment précis dans votre souvenir. Cette forme permet à chacun de ressentir à nouveau le plaisir, la gratitude, le soulagement, le réconfort, etc.. ressenti, et de l’ancrer dans la mémoire et le cerveau par l’écrit.

Vous créer alors un nouveau chemin dans votre cerveau entre deux synapses, ce qui renforce l’émotion et la capacité à l’éprouver de nouveau. Vous créez peu à peu, souvenir par souvenir, merci après merci, un cercle vertueux : plus vous vous souvenez des bonnes émotions dans votre vie, mieux vous vous en souvenez, et plus il vous sera facile de voir des moments de gratitude, de ressentir et de vous souvenir de vos émotions positives, de les engranger dans votre mémoire cérébrale et dans votre mémoire corporelle.

Ma proposition d’écriture est la suivante

Commencez votre journal de gratitude : écrivez tous les jours (prenez cinq minutes par jour) une liste de cinq remerciements minimum.

Rappelez et écrivez cinq choses, ou cinq personnes, ou cinq événements pour lesquels vous avez éprouver de la gratitude dans votre journée.

Ecrivez qui ou de quoi il s’agit.

Décrivez exactement ce qui s’est passé ou comment cela s’est passé, en faisant appel à vos sens : ce que vous voyiez, sentiez, touchiez, goûtiez. Pensez à décrire les odeurs, les bruits, les textures, les images.

Ecrivez aussi (rappelez vous) ce que ressentiez avant que cette chose ou cette personne ne change vos sentiments, et écrivez également l’émotion ressentie après.

Comme c’est une proposition pour tous les jours, et que je la donne souvent en atelier d’écriture, je vais écrire cette liste tous les jours et en posterai régulièrement mon journal de remerciements du jour.

En France, Florence Servan-Shreiber a écrit un livre « 3 kiffs par jour », qui reprend cette idée.

Un autre chercheur, Robert Emmons, a écrit « Merci : Quand la gratitude change nos vies« , préfacé par Alexandre Jollien, que je vous conseille aussi.

 

Laisser un commentaire